Photo : Noureddine Bedoui et Mustapha Lahbiri
Photo : Noureddine Bedoui et Mustapha Lahbiri

Le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui a annulé hier le limogeage du Directeur la police des frontières (PAF), décision prononcée quelques heures auparavant par le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN) Mustapha Lahbiri.

Selon des sources se disant bien informées, le ministre de l’Intérieur qui a annulé la décision du DGSN aurait ainsi affiché son mécontentement par rapport à la politique suivie par ce dernier depuis sa nomination en remplacement du général-major Abdelghani Hamel le 26 juin dernier.

Les mêmes sources indiquent que Noureddine Bedoui aurait ainsi demandé au colonel Lahbiri de transmettre au Ministère de l’Intérieur, dont dépend la DGSN, les listes des responsables qu’il compte limoger et ce avant de procéder à leur remplacement. Le ministre de l’Intérieur reprocherait au DGSN le fait d’avoir limogé des responsables sans en informer sa tutelle, et sans avoir donné les motif de ses décisions.

À rappeler qu’outre le limogeage du Directeur de la PAF qui a été annulé par le ministre de l’Intérieur, le colonel Lahbiri a mis fin dimanche dernier aux fonctions du responsable de la PAF au niveau de l’aéroport d’Alger. Ce dernier limogeage serait en lien avec  le voyage du général Saïd Bey à Paris (France), qu’il a effectué il y a quelques jours alors qu’il était soumis à une interdiction de quitter le territoire national.