Hauts gradés de l'Armée algérienne
Hauts gradés de l'Armée algérienne

Les cinq généraux-majors placés en détention il y a quelques jours sur ordre du juge d’instruction près le tribunal de Blida ont déposé un recours contre cette décision et formulé une demande pour leur libération, a-t-on appris ce dimanche de sources se disant bien informées.

Selon les mêmes sources, les cinq officiers supérieurs ont ainsi formulé un recours auprès du parquet militaire et demandent leur libération en attente de leur jugement pour des soupçons de trafic d’influence et d’abus de fonction. Cette demande devrait être examinée dans un mois tout au plus, selon ce que prévoit le code de la justice militaire, indiquent les mêmes sources.

Les cinq généraux, placés récemment en détention avaient fait l’objet il y a quelques semaines d’une mesure de retrait de leurs passeports, faisant suite à une interdiction de sortie du territoire nationale émise par le tribunal militaire de Blida.

Pour rappel, les généraux concernés sont de Habib Chentouf, Saïd Bey, Abderrezak Chérif, Menad Nouba et Boudjemaâ Boudouaour. Les trois premiers étaient respectivement commandants des 1e, 2e et 4e régions militaires, tandis que les deux derniers étaient commandant de la gendarmerie nationale et directeur des finances au Ministère de la défense nationale (MDN).