Ali Haddad devant les membres du FCE : «Je reste !»
Ali Haddad devant les membres du FCE : «Je reste !»

Après de longues tractations, Ali Haddad reste à la tête du Forum des chefs d’entreprises (FCE). Cette décision a été prise ce matin lors de la réunion du Comité exécutif du FCE.

Et si certains membres n’ont pas exprimé leur approbation quant au maintien de Haddad, il est clair que les négociations et les réunions informelles qui se sont tenues à Alger ont abouti à un terrain d’entente.

C’est alors que des soutiens de dernière minute se sont exprimés, à l’image du secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, qui a révélé, ce matin que Haddad est son «ami et un ami reste toujours un ami».

De son côté, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, n’a pas voulu s’immiscer dans cette affaire de destitution, et ce, même si certains ministres, à l’image de celui de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

En ce sens, Sellal a aplani le différend lié au Forum africain des affaires et de l’investissement pour ne pas donner l’air de vouloir politiser le FCE et de lui conférer son statut d’organisation patronale.

Du reste, M Haddad a indiqué, dans son bilan, que 28 accords commerciaux ont été signés et 1 500 contacts entre entreprises ont été réalisés. Dans un communiqué rendu public, le FCE a indiqué que «les membres du Conseil exécutif ont salué le dynamisme du FCE qui n’a ménagé aucun effort pour porter la voix des entreprises et faire part de leurs préoccupations aux autorités de notre pays dont le seul et unique objectif demeure celui de bâtir une économie forte». Et d’ajouter ; «le FCE renouvelle son soutien au programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui œuvre à insuffler une nouvelle dynamique à l’économie nationale».

 

  • Recommandations

  • Qu'en pensez vous ?