Candidature de Saïd Bouteflika aux présidentielles 2019 : une enquête ouverte
Candidature de Saïd Bouteflika aux présidentielles 2019 : une enquête ouverte

Après la polémique soulevée depuis quelques jours par la question d’un éventuel cinquième mandat de l’actuel chef de l’État Abdelaziz Bouteflika, c’est Saïd Bouteflika, frère cadet et conseiller du chef de l’État, qui fait à nouveau parler de lui et de son éventuelle candidature à la magistrature suprême lors des élections prévues pour 2019.

Selon ce que rapporte le quotidien arabophone El-Khabar dans son édition d’hier, les services de la sûreté nationale ont ouvert une enquête sur les créateurs d’une « coordination de soutien à la candidature de Saïd Bouteflika », coordination qui a vu le jour depuis quelque temps.

Toujours selon ce que rapporte El-Khabar, les autorités locales à travers les wilayas du pays ont été instruites de ne pas travailler avec cette structure, et de signaler ses activités aux services de sécurité.

Pour rappel, une initiative similaire initiée par le député d’Annaba Baha Eddine Tliba, et visant à appeler le chef de l’État Abdelaziz Bouteflika à se représenter à sa propre succession en 2019, a valu à son initiateur de passer devant une commission de discipline du FLN. Des sources bien informées ont par ailleurs fait état du mécontentement de l’entourage présidentiel quant à de telles initiatives, d’autant plus que le chef de l’État, qui est le premier concerné par la question de sa candidature aux présidentielles, n’a encore rien décidé.

Dans le même sillage, il est également à rappeler que l’entourage de Saïd Bouteflika, que plusieurs sources ont donné comme potentiel successeur de l’actuel chef de l’État, a démenti à maintes reprise son intention de briguer la magistrature suprême lors des prochaines échéances présidentielles.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :