Espace Schengen : Alger menace de suspendre les octrois de visas aux ressortissants Européens
Espace Schengen : Alger menace de suspendre les octrois de visas aux ressortissants Européens

Les retards dans les octrois des visas Schengen, signalés par les demandeurs algériens au ministère des affaires étrangères a fini par réagir la tutelle qui a adréssé des demandes d’explications auprès des représentations diplomatiques des pays  membres de l’espace Schengen.

Selon le quotidien arabophone El Khabar citant des sources diplomatiques algériennes, le ministère des affaires étrangères (MAE) saisi par plusieurs demandeurs de visas Schengen algérien, a exigé des renseignements notamment auprès des ambassades  de France et d’Espagne.

Le MAE algérien veut comprendre si les raisons des retards d’octrois de visas sont liées au grand nombre de demandes à traiter par les consulats ou s’agit d’une décision prise unilatéralement par ces pays.

Règle de réciprocité : Alger menace de suspendre les octrois de visas aux ressortissants Européens

Pour la diplomatie algérienne, une procédure restreignant l’octroi de visas Schengen aux algériens, prise unilatéralement par les pays membres de l’espace Schengen serait une «violation des conventions passées entre l’Algérie et les pays de l’Union européenne au sujet des visas» rapporte ledit média.

A en croire à El Khabar, le ministère algérien des affaires étrangères  menace d’appliquer la règle de la réciprocité en suspendant l’octroi de visas aux ressortissants européens demandeurs de visas pour l’Algérie.

De leur côté, les ambassades de France et d’Espagne expliquent les retards de traitement par le nombre élevé des demandes et les mesures sécuritaires mises en place depuis le déclenchement de la vague des attaques terroristes sur leurs sols.

Pour rappel, les demandeurs algériens des visas Schengen dénoncent des retards et des délais d’attentes allant jusqu’à six mois pour recevoir des réponses de la part des consulats des pays membres de l’espace Schengen.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :