espionnage-des-diplomates-algeriens-mis-sur-ecoute
espionnage-des-diplomates-algeriens-mis-sur-ecoute

Des diplomates algériens ont été espionnés par les antennes des services secrets britanniques (GCHQ) entre 2009 et 2010. L’Algérie figurait parmi les 20 pays d’Afrique mis sur écoute par le biais de l’espionnage satellitaire moderne.

Selon le quotidien français Le Monde, qui vient de jeter un pavé dans la marre, «de nouveaux documents extraits avec le site The Intercept, des archives de l’ex-consultant de l’Agence nationale de sécurité (NSA) américaine Edward Snowden confiées à Glenn Greenwald et Laura Poitras, offrent, en effet, une plongée inédite sur le détail d’une collecte visant vingt pays africains, réalisée par les antennes des services secrets britanniques (GCHQ)».

La réponse de la NSA et du GCHQ aux révélations du journal Le Monde ne se sont pas fait attendre.

«Nous ne faisons jamais aucun commentaire sur des sujets liés au renseignement», a indiqué le porte-parole des services de renseignement technique britannique (GCHQ).

De son côté, l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) a fait savoir que «ses activités de renseignement sont en totale conformité avec le cadre juridique et politique en vigueur».

Lire article entier sur ce lien :

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/12/08/chefs-d-etat-diplomates-hommes-d-affaires-le-who-s-who-des-ecoutes-britanniques-en-afrique_5045620_3212.html

  • Recommandés Pour Vous

  • Qu'en pensez vous ?