Le siège national du FFS
Le siège national du FFS

Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), Abdelmalek Bouchafa, a affirmé, aujourd’hui, depuis Khenchela, que la participation de son parti aux prochaines élections législatives constitue « une autre occasion de redonner de l’espoir aux Algériens ».

Animant une rencontre avec les militants de son parti à la maison de la culture Ali Souaï, M. Bouchafa a indiqué que la participation du FFS au prochain scrutin vise à « mobiliser les Algériens autour du projet du consensus national » en sus de l’enracinement de la coopération entre le parti, la société civile et toutes les forces du changement.

Le premier secrétaire national du FFS a affirmé, en outre, que son parti aspire, par ce projet, à engager par le militantisme pacifique « une solution politique progressive », soutenant que sa formation tiendra un discours différent de celui qui prévaut actuellement dans la scène politique.

M. Bouchafa a rappelé les principes sur lesquels a été fondé le FFS par le défunt Hocine Aït Ahmed, pour un consensus national en mettant à contribution toutes les forces vives pour bâtir un Etat « souverain, démocratique, social et puissant par l’adhésion de son peuple et de ses institutions ainsi que par la diversification de ses ressources ».

Il a, par ailleurs, rappelé les propos de Hocine Aït Ahmed qui disait que « le militantisme du FFS est pour la démocratie et pour la consécration de l’indépendance et de la souveraineté de l’Algérie ».

  • Recommandations

  • Qu'en pensez vous ?