La présidente du Rassemblement national (anciennement Front national), Marine Le Pen, a dénoncé avec force l’accueil par la France d’une partie des migrants clandestins maghrébins secourus par le navire humanitaire Aquarius au large de la Libye.

S’exprimant sur le plateau de la chaine TV Cnews, Marine Le Pen a considéré que l’Europe a échoué dans sa politique en matière d’immigration. « Les migrants auraient pu être refoulés plus tôt en Tunisie ou en Algérie. Mais on est partis du principe qu’ils devaient systématiquement arriver en Europe » a-t-elle déclaré.

« Je suis aussi extrêmement inquiète après avoir entendu le premier ministre français indiquer qu’une partie des migrants allait arriver en France. Le signal est à l’ouverture de nos frontières nationales, au moment où l’Italie a refusé catégoriquement de les accueillir » a également dit Marine Le Pen, qui n’a pas manqué l’occasion pour critiquer le président français Emmanuel Macron qu’elle a qualifié d’ « immigrationniste ». « Macron avait dit qu’il ne voulait pas d’images de clandestins accostant en France, mais il a fait un compromis avec l’Espagne pour récupérer une partie des migrants qui sont sur le navire Aquarius » a-t-elle ainsi ajouté.
Pour rappel, le navire Aquarius avait secouru, dans la nuit du 9 au 10 juin, 630 migrants clandestins de nationalité algérienne et tunisienne au large de la Libye. Le bateau avait été refoulé des ports italiens puis maltais, avant d’arriver en Espagne aujourd’hui.