La militante islamiste Belarbi Zoulikha originaire de Tlemcen, qui se présente comme une activiste défenderesse des droits de l’homme, affiche et assume sa joie après le malheureux crash de l’avion militaire à Boufarik dans la wilaya de Blida et qui a coûté la vie à 257 personnes.

Le crash de l’avion militaire qui a choqué et attristé les algériens, semble réjouir l’islamiste Belarbi Zoulikha, connue pour ses positions extrémistes : « Je suis contre l’armée et le pouvoir militaire. Que Dieu vous combat d’au-delà les sept cieux (…) et fasse qu’Allah détruise vos navires et vos avions pour nous débarrasser de vous » lit-on sur sa page facebook.

Les propos de l’islamiste Zoulikha Belarbi n’ont pas manqué de choquer en Algérie. L’activiste dénonce par ailleurs des messages menaçants et insultants, suite à la publication dudit poste sur sa page Facebook. Des appels ont été lancés par les internautes aux autorités judiciaires compétentes de s’auto-saisir et ester la mise en cause en justice.

Ces propos subversifs de Zoulikha Belarbi, ne sont pas une première. La militante islamiste a été accusé par la justice algérienne d’atteinte aux symboles de l’Etat. Elle a été arrêté le mois d’octobre 2015 à Tlemcen et placée sous contrôle judiciaire par un juge d’instruction.

Le 20 mars 2016, le tribunal de première instance de Tlemcen a condamné Zoulikha Belarbi à une amende de 100 000 dinars pour diffamation envers le président de la république .