Le chef du groupe parlementaire du parti politique, front des forces socialistes (FFS), Chafaâ Bouaïche, a divulgué sur sa page Facebook officielle le contenu d’une note envoyée par le président du comité transitoire de la mouhafadha FLN de Béjaia au secrétaire général du front de libération nationale, Djamel Ould Abbes.

Le représentant intérimaire de l’ex parti unique au niveau de la wilaya de Béjaia, Abdelhamid Merouani, a réagi suite à l’exigence du FFS de sanctionner immédiatement, les responsables dans l’affaire de l’humiliation du P/APW de Bejaia, Mehenni Haddadou, par un policier devant l’entrée de l’aéroport Abane-Ramdane.

Abdelhamid Merouani a accusé ouvertement le FFS de soutenir le mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie. Décrivant la démarche prise par le front des forces socialistes, comme étant « favorable au mouvement séparatiste le MAK », avant d’ajouter que « les revendications du FFS portent atteinte à l’ordre public ».

Le président du comité transitoire de la Mouhafadha FLN de Béjaia, a tenu également a dénoncer par le biais de la note, l’adhésion de trois membres du FLN à l’APW (sur un total de 7 que compte le parti), en citant leurs noms, à la démarche du FFS. « Nos instructions étaient pourtant claires, le FLN se démarque de ces démarches », a t-il notamment affirmé.