Photo archive: capture d'écran de la vidéo incriminant le président d'APC de Ras-El-Ma
Photo archive: capture d'écran de la vidéo incriminant le président d'APC de Ras-El-Ma

Le Rassemblement national démocratique (RND) a réagi, ce samedi 23 juin, au scandale sexuel qui a secoué la commune de Ras-El-Ma (wilaya de Sidi Bel-Abbès), et dans lequel est cité le président de l’Asseblée populaire de cette commune, élu sur une liste du parti d’Ahmed Ouyahia.

« Nous condamnons et dénonçons tous ces comportements immoraux. Nous serons impitoyables avec ceux qui se comportent de la sorte. Nous ferons tout ce qui est possible pour que nos militants et nos élus aient une conduite morale et professionnelle irréprochable » a réagi Seddik Chihab, porte-parole du RND, dans une déclaration faite à TSA.

Selon le même responsable, le RND a engagé une procédure pour vérifier l’authenticité des vidéos à caractère sexuel qui ont circulé sur les réseaux sociaux dans la soirée du jeudi 21 juin, et sur lesquelles apparaît un homme qui serait Slimane Guendouzi, P/APC de Ras-EL-Ma.  « Vous savez, il peut y avoir beaucoup de choses sur Facebook, comme le montage vidéo. Mais si nous arrivons à authentifier les vidéos et les faits, cet élu sera radié des rangs du parti, ce qui est la plus sévère sanction. Nous attendons le rapport de nos structures dirigeantes locales avant de nous prononcer. Pour le reste, la justice suivra son cours dans cette affaire » a fait savoir Seddik Chihab.

Pour rappel, cette affaire a poussé les habitants de la commune de Ras-El-Ma à sortir dans la rue pour réclamer l’ouverture d’une enquête sur les agissements du maire incriminé. Le wali de la wilaya de Sidi Bel-Abbès a également gelé les fonctions de ce P/APC en attendant d’en savoir plus sur cette affaire, à propos de laquelle les services de sécurité ont diligenté une enquête.