Photo archive Algérie: Ahmed Ouyahia
Photo archive Algérie: Ahmed Ouyahia

Le premier ministre Ahmed Ouyahia est revenu, ce samedi 23 juin, sur sa déclaration qui avait suscité la polémique il y a quelques jours, et dans laquelle il avait appelé les exportateurs algériens à s’appuyer sur les pieds-noirs pour conquérir le marché mondial.

S’exprimant en marge de la clôture des travaux du 5e Conseil national du Rassemblement national démocratique (RND), dont il est secrétaire général, le premier ministre a ainsi estimé que sa déclaration concernant les pieds-noirs avait été « mal comprise ».

« Il y a eu des lectures erronées » a déclaré le premier ministre, qui a ajouté que sa déclaration avait « poussé certains jusqu’à évoquer l’OAS (Organisation armée secrète, ndlr) ». « Si c’était à refaire je ne le dirais pas. S’il faut rester une heure pour expliquer aux gens ce que je voulais dire il vaut mieux éviter de le dire » a-t-il conclu.

Pour rappel, Ahmed Ouyahia avait appelé, au début du mois de juin en cours, les exportateurs algériens à travailler avec les pieds-noirs pour placer leurs produits sur le marché mondial. Cette déclaration avait suscité une vive polémique, et certaines lectures étaient même allées jusqu’à évoquer une prise de position favorable au retour des pieds-noirs en Algérie.