Gravement accusé, le Moudjahid, commandant de la wilaya IV de l’Armée de Libération Nationale (ALN) et membre fondateur du Front des Forces Socialistes (FFS), Lakhdar Bouregaa s’est attaqué une nouvelle fois à l’islamiste Naima Salhi.

Pour Lakhder Bouragaa, Naima Salhi devrait «changer de métier en travaillant comme «garde-enfants» au lieu d’aborder des sujets qu’elle ne comprenne pas» dit-il. Il ironise en félicitant les résistants palestiniens de la préoccupation du Mossad qui s’attaque à Naima Salhi, avant de se demander si le peuple algérien mérite une «telle représentante».

Pour rappel, Naima Salhi a accusé le commandant Lakhder Bouragaa d’avoir «trahi la révolution algérienne et les vrais Moudjahidines comme (son) père» en acceptant «des biens immobiliers pour se taire» avant de l’accuser «d’hostilité à l’islam».