L’ambassadeur de l’Union Européenne en Algérie, John O’Rourk, a réagi à sa convocation hier dimanche par le ministère algérien des affaires étrangères, suite à la diffusion d’une vidéo jugée offensante envers le chef de l’État Abdelaziz Bouteflika depuis les locaux du siège de l’Union Européenne à Bruxelles (Belgique).

Dans un message publié sur son compte twitter, l’ambassadeur de l’UE en Algérie a précisé qu’il avait fait savoir aux autorités algériennes que l’institution qu’il représente ne porte pas la responsabilité des déclarations des journalistes qui sont accrédités auprès d’elle.

« Nous avons souligné aux autorités algériennes que les journalistes accrédités auprès des institutions européennes ne parlent pas au nom des institutions mais en leur propre non, en ligne avec les principes de liberté d’expression et liberté des médias » a écrit John O’Rourk sur son compte twitter.

L’ambassadeur rejette ainsi toute responsabilité concernant la vidéo diffusée il y a quelques jours par l’ancienne correspondante de l’ENTV, Leila Haddad, depuis le siège de l’Union Européenne à Bruxelles. À rappeler que l’Algérie, par le biais de son ministère des affaires étrangères, a appelé les autorités européennes à prendre des mesures contre la journaliste concernée.