En réaction aux dernières émeutes qui ont secoué plusieurs localités de la Kabylie, notamment, Béjaïa et Bouira, le Premier-ministre Abdelmalek Sellal a estimé que “personne ne peut manipuler l’Algérie”, assurant que “nous ne sommes pas des moutons et l’Algérie se porte bien”.

Faisant référence aux origines amazighes du pays, il a déclaré que le Printemps arabe nous est étranger, d’ailleurs, a-t-il ajouté “nous allons fêter Yennayer (nouvel an amazigh) dans quelques jours”.

Kahina Ouhocine

  • Recommandés Pour Vous

  • Qu'en pensez vous ?