Le mois de Ramadhan, période de jeûne sacré pour les musulmans du monde, devrait débuter le jeudi 17 mai prochain en Algérie, a indiqué ce samedi l’association scientifique Scirius dans un communiqué.

Selon la même source, le premier jour du mois de Ramadhan pour cette année correspondra au jeudi 17 mai prochain, selon les règles scientifiques dans le domaine de l’astronomie. « La nuit du 29 du mois de Chaabane ou « Nuit du Doute » étant pour l’Algérie le mardi 15 Mai 2018, il ne sera pas possible pour l’Algérie et le monde arabe de voir le croissant du mois de Ramadhan 1439 ce jour-là » lit-on dans le communiqué de l’association qui explique que « l’âge du croissant au coucher du soleil le mardi soir ne sera pas suffisant pour qu’il soit visible ».

« Le croissant ne pouvant être observé, le premier jour du Ramadhan devrait en toute logique être le jeudi 17 mai pour l’Algérie. Toute prétention d’avoir observé de visu le croissant d’Algérie ou du Monde Arabe ce jour-là ne pourra qu’être rejetée par la science. Ceci est le point de vue unanime de la communauté astronomique mondiale » explique la même source.

La même association rappelle toutefois que « seul le Comité des Croissants Lunaires du Ministère des Affaires Religieuses est habilité à émettre la fatwa sur la date effective du début du Ramadhan ».

La date du Ramadhan en France :

En France, plus de 08 millions de musulmans sont concernés par le jeûne du mois de Ramadhan. Celui-ci devrait débuter mercredi 16 mai prochain, selon le Conseil théologique musulman de France (CTMF) qui se fonde sur des calculs astronomiques pour arrêter cette date. Toutefois, le Conseil français du culte musulman (CFCM) n’a annoncé aucune date pour le début de ce mois sacré pour les musulmans, et se fondra cette année sur la méthode d’observation dite « traditionnelle » pour arrêter la date du début du Ramadhan dans la soirée du 15 mai prochain.