Le ministère de l’intérieur et des collectivités locales a envoyé une note aux chefs de dairas et aux présidents des assemblées populaires communales ( APC ), concernant la délivrance des cartes d’identités.

Le secrétaire général du ministère, Salaheddine Dahmoune, a instruit à travers la note, les administrations sus-citées de reprendre la délivrance des cartes d’identités ordinaires aux citoyens désirant renouveler leurs pièces d’identité, après la fin de la validité de celles-ci.

« Les citoyens ne seront plus dans l’obligation de demander une carte d’identité biométrique, ils n’auront pas ainsi à payer une éventuelle taxe de 2500 DA », lit-on notamment dans le texte de la note.

Pour rappel, une polémique a été suscitée par l’avant projet de loi de finances complémentaire 2018, qui contient une augmentation des tarifs de délivrance des documents électroniques.