La salle de cinéma Mohamed Zinet, du complexe Riadh El Fath d’Alger, a été fermée pour une durée d’un mois sur décision du ministre de la culture Azzedine Mihoubi, a-t-on appris ce jeudi.

La raison de cette fermeture serait la projection du film « Borat » avec l’actrice américano-canadienne Pamela Anderson et l’acteur britannique Sacha Baron Cohen, rapportent plusieurs médias de la presse nationale. Ledit film aurait suscité le mécontentement du public à cause de scènes jugées « indécentes », rapporte entre autres le journal arabophone El-Bilad.

Le film réalisé par l’américain Lary Charles et sorti en 2006 avait déjà suscité une vaste polémique à l’époque, le réalisateur du long-métrage qui mettait en scène un citoyen kazakh (Sacha Baron Cohen) aux États-Unis avait été accusé de présenter le Kazakhstan comme « une contrée barbare » en perpétuel conflit avec l’Ouzbékistan.

Azzedine Mihoubi s’explique :

De son côté, le ministre de la culture Azzedine Mihoubi a apporté des précisions quant à la fermeture de cette salle de cinéma, indiquant que la projection du film sus-cité était effectivement parmi les raisons de la décision de fermeture.« Mais, ce n’est que la goutte qui a fait déborder le vase. La fermeture de la salle n’a pas été décidée pour raison idéologique ou religieuse. Le gérant de la salle projette des films piratés ce qui est contraire au cahier de charges qu’il s’est engagé à respecter lors de l’exploitation de la salle. La projection ne doit se faire qu’après acquisition des droits sur les films et les visas d’exploitation » a expliqué le ministre cité par TSA.