Le tribunal criminel de Dar El Beida (wilaya d’Alger) a traité, hier mardi, une affaire d’agression, dont a été victime un agent de l’établissement public ETUSA, a t-on appris de sources concordantes.

La scéance s’est déroulée en l’absence de l’accusé, qui n’a pas répondu présent à l’appel pour comparaître devant la justice, car étant en fuite, ont ajouté les mêmes sources.

Un agent travaillant pour la compte de l’Établissement public de transport urbain et suburbain d’Alger ( ETUSA ), s’est vu couper un doigt dimanche passé, à l’intérieur d’un bus reliant Alger à Boumerdes, ont précisé les mêmes sources.

Selon les témoins qui étaient à bord du bus dans lequel travaillait l’agent, Le voyageur ne cessait pas de proférer des obscénités à haute voix. L’agent en question a essayé de le raisonner, mais en vain.

L’agresseur n’ayant pas apprécié les reproches qui lui ont été faites, s’est attaqué à l’agent lui causant la perte d’un doigt après l’avoir mordu. La victime s’en est sortie avec un arrêt de travail de 60 jours, que lui a prescrit le médecin légiste, ont détaillé les mêmes sources.