Les services de sécurité de la localité d’Oued Rhiou (wilaya de Relizane), ont procédé hier à l’arrestation d’une dame qui aurait kidnappé et séquestré une fille mineure. 

Des recherches ont été déclenchées par les habitants de la ville sus-citée suite à la disparition d’une fille mineure. Aussitôt alertés, les services de sécurité n’ont pas tardé à identifier la ravisseuse qui s’est avérée être une récidiviste.

La suspecte serait vite passée aux aveux après son arrestation. Elle aurait affirmé lors de l’interrogatoire, qu’elle n’avait pas commis le kidnapping dans le but d’obtenir une rançon, mais pour voler des effets personnels de la fille.

La dame aurait prôné la thèse du vol des effets de la fille pour échapper à la peine maximale. L’article 293.bis du code pénal algérien stipulant que: « Quiconque, par violences, menaces ou fraude, enlève ou fait enlever une personne, quel que soit son âge, est puni de la réclusion criminelle de dix (10) à vingt (20) ans et d’une amende de un million (1.000.000) de DA à deux millions (2.000.000) de DA. Si l’enlèvement avait pour but le paiement d’une rançon, le coupable est également puni de la réclusion criminelle à perpétuité ».

La mise en cause a été présentée devant le procureur de la république et placée sous mandat de dépôt.