Les éléments de la sûreté de la wilaya de Skikda (environ 500 kilomètres à l’Est d’Alger) ont procédé, au cours de cette semaine, à l’interpellation de la directrice d’un établissement scolaire soupçonnée d’apologie du terrorisme.

Selon des sources concordantes, une enquête a été diligentée par la cellule de lutte contre la cybercriminalité de la sûreté de la wilaya de Skikda, suite à la découverte de publications faisant l’apologie des groupes terroristes sur les réseaux sociaux. Les services de sécurité, qui sont parvenus à identifier l’origine des publications, ont ensuite procédé à l’interpellation de la suspecte, ont indiqué les mêmes sources.

Déférée devant le procureur de la république près le tribunal de Skikda, la mise en cause a été placée sous mandat de dépôt sur ordre du juge d’instruction, en attendant la fin de l’enquête des services de sécurité et l’ouverture de son procès pour des accusations d’apologie du terrorisme.

À rappeler qu’en Algérie, ce genre de dérapages est souvent constaté dans le milieu de l’éducation, et suscite périodiquement de vastes polémique dans une société où la religion occupe une grande place.