Le tribunal criminel de la wilaya de Ain Defla, a traité hier, une affaire d’escroquerie dont a été victime un commerçant. Ce dernier a acquis des lots de terrains fictifs, a t-on appris de sources concordantes.

Le commerçant voulant acheter un lot de terrain au niveau de la daira de Khemis Miliana, s’est vu proposer par une jeune femme, une parcelle de terrain à un prix très attractif, ont précisé les mêmes sources.

La jeune femme avec la complicité d’un ami à elle, ont emmené la victime chez la directrice de l’OPGI de la même daira, qui a déclaré au client que les lots de terrain deviendront sa propriété après avoir fourni une avance de 550 millions de centimes à la jeune femme, ont détaillé les mêmes sources.

La victime a accordé l’avance demandée, mais grande fut sa surprise après qu’il ait découvert quelques jours après que le terrain était une propriété militaire. Les complices se sont éclipsés, ce qui a conduit le commerçant à déposer une plainte pour escroquerie, ont ajouté les mêmes sources.

Les enquêtes diligentées par les services de sécurité ont permis d’arrêter les escrocs. Ces derniers ont été déférés devant le procureur de la république, qui a requis une peine maximale pour la jeune femme, une année de prison à l’égard de son ami complice. La directrice de l’OPGI quant à elle a été relaxée, en attente d’un complément d’information.