Photo archive: le rappeur algérien résident au Canada Samir Slimani
Photo archive: le rappeur algérien résident au Canada Samir Slimani

Le rappeur algérien Enima, de son vrai nom S.S, est menacé d’expulsion par les autorités du Canada, où il réside depuis le début des années 2000, rapporte le site web d’information canadien lapresse.ca.

La commission de l’immigration canadienne avait accordé un sursis de cinq ans au chanteur, le 14 mars dernier, ce qui devait lui permettre de rester sur le territoire canadien jusqu’en 2023, sous condition de bonne conduite, a précisé la même source.

L’agence des services frontaliers du Canada a formulé une demande à la cour fédérale, au mois de mai dernier, lui demandant d’invalider le sursis accordé au chanteur. « Samir Slimani glorifie la criminalité, se vante de gagner beaucoup d’argent grâce à cette dernière, avec des propos très vulgaires », a affirmé, Zofia Przybytkoski, la représentante des services frontaliers canadiens.

« En 25 ans de pratique, c’est le premier cas du genre que je vois», a déclaré pour sa part Stéphane Handfield, l’avocat du rappeur, cité par le même média.

Le chanteur algérien est arrivé au Canada au début des années 2000, à l’âge de 11 ans. Il a obtenu un statut de résident permanent, mais il n’a jamais eu la nationalité canadienne, pour avoir commis des infractions en lien avec la drogue, le vol et l’usage de la violence, a ajouté la même source.