Constantine : des enfants violés et torturés dans un orphelinat (témoignages)
Constantine : des enfants violés et torturés dans un orphelinat (témoignages)

Le Centre pour enfants assistés de Hamma-Bouziane, dans la wilaya de Constantine, est au coeur d’un scandale de taille, suite à des révélations sur des viols et des châtiments corporels qui sont infligés aux enfants qui s’y trouvent.

En effet, selon ce que rapporte le quotidien francophone « Liberté », une enquête ouverte par les services de sécurité a révélé des faits très graves sur les conditions de vie des enfants au sein dudit centre d’accueil. Plusieurs responsables de l’établissement, dont le directeur, ont été auditionnés pour des actes d’intimidation, des châtiments corporels et des abus sexuels sur les enfants accueillis dans ce centre, rapporte la même source.

« Nous étions maltraités, livrés à nous-mêmes, on nous volait nos affaires et on vivait pratiquement grâce aux dons des bienfaiteurs. Le centre de Ziadia, où nous étions hébergés avant d’être transférés à Hamma-Bouziane, était un lieu de vente et de consommation de drogue, et ce, au vu et au su de tous. Le directeur autorisait des personnes étrangères au centre à accéder à l’établissement et à bénéficier des dons destinés aux enfants » a ainsi témoigné l’un des enfants pensionnaires de ce centre, aujourd’hui âgé de 17 ans, et qui a décidé, en compagnie de deux autres, de porter plainte auprès du procureur de la république près le tribunal de Ziadia. « J’ai été victime d’abus sexuels et j’ai assisté à des scènes où d’autres enfants l’ont été également. J’avais 13 ans et je ne pouvais rien faire, il n’y avait personne pour nous défendre, car certains éducateurs étaient complices » a déclaré une autre victime. « On abusait de nous, on nous frappait et on nous maltraitait » révèle une troisième.

Ces faits d’une extrême gravité n’étaient pas seulement connus du directeur et des employés, mais également au niveau de la Direction de l’action sociale (DAS) de la wilaya de Constantine, qui n’a pourtant pris aucune mesure pour y mettre fin, révèle le quotidien précédemment cité. Plus grave encore, la Directrice de l’action sociale de la même wilaya aurait contribué à couvrir ces pratiques, en prêtant main forte au directeur du centre qui a décidé de transférer 18 enfant vers d’autres centres d’accueil, pour les éloigner et les dissuader de se plaindre auprès des autorités.

« Je ne suis pas au courant de l’existence d’une enquête judiciaire déclenchée par les services de sécurité à ce sujet » soutient toutefois la responsable citée. Pour sa part, le directeur du centre éclaboussé par ce scandale a soutenu qu’il s’agissait là d’une manipulation fomentée dans le but de lui porter atteinte et de porter préjudice à sa personne.

4 Commentaires

  1. Quelle honte,j’espère que tout ces adultes seront jugés et condamnés sévèrement pour la souffrance infliger à ces enfants.Comme si le fait d’être abandonnés n’était pas déjà assez dur pour eux.Comment voulez vous qu’ils se construisent convenablement et qu’ils puissent avoir confiance aux adultes.Et pour ces adultes qu’ils se posent la question « aurait je aimer que l’on fasse la même chose à mon enfant ? ».

  2. Peine de mort pour ceux qui abuse d’enfants et de femmes ou d’hommes ça recadrera les esprits et la société decadente pas de pitié pour les gens qui ôte l’innocence des gens je suis un Algérien et tout ça me dégoûte à quand un état de droit de justice et d’égalité entre les vrais Algériens les plus touchés sont les femmes et les enfants quand est ce que les traîtres de l’état feront leurs boulot au lieu de fricoter avec l’ancien colon pour ce faire du fric et voler le peuple Algérien depuis plus de 50 ans yen as marre bordel quand est ce que ces vieux déchets partiront du pouvoir vous nous faites honte d’être de ce pays que vous avez voler vous nous avez voler notre indépendance notre liberté car clairement les vrais indépendantistes n’était et ne sont pas ceux du sois disant fln d’aujourd’hui ces lâches qui ce cachait à la frontière marocaines pendant que les vrais du fln ce fesais tuer en Algérie ces lâches tel que boumedienne bouteflika etc ils ont jamais combattus tout ces traîtres boumedienne maudit soit il qui a déterrer le corp du colonel Amirouche un vrai indépendantiste pour le parquer dans un vulgaire commissariat et cet hypocrythe de bouteflika qui viens embrasser les tombes des chouhada autant de fausseté me révulse et me donne envie de vomir que les traîtres du pouvoir dégage

  3. C’est .pervert doit être punie sévèrement par la justice a des peiné lourde et les complice qui vont avec ou bien la peine de morts …il sont détruits un enfant psychologiquement parlent l’enfant il faux des année de reconstruction j’espère c’est gens quant il ceront on prison on va l’heure Faire la même chose..cette société qui jamais évoluer depuis l’indépendance….

Qu'en pensez vous ?