Bébé suspendu dans le vide à Alger : lourde condamnation
Bébé suspendu dans le vide à Alger : lourde condamnation

Le verdict a été rendu ce lundi 19 juin par le tribunal de Dar El Baïda (Alger) dans l’affaire de l’homme qui avait suspendu un bébé dans le vide depuis le balcon d’un immeuble à Bab Ezzouar.

En effet, l’auteur des clichés qui avaient créé une vaste polémique sur les réseau sociaux a été condamné à deux ans de prison ferme pour mise en danger de la vie d’un enfant, a fait savoir la cellule de communication de la sûreté de la wilaya d’Alger dans un communiqué. Arrêté hier dimanche, le coupable a bénéficié d’une mesure de comparution immédiate ce lundi devant le tribunal de Dar El Baïda, ajoute la même source.

Rappelons que le coupable avait diffusé sur facebook les photos du bébé qu’il tenait suspendu dans le vide par ses vêtement, en écrivant « 1000 j’aime ou je le lâche » en guise de légende. Les clichés avaient soulevé une vague de colère parmi les internautes qui avaient dénoncé un comportement « irresponsable et dangereux ». Alertée, la brigade spécialisée dans la protection de l’enfance en collaboration  avec la brigade de la lutte contre la cybercriminalité ont procédé à l’identification et à l’arrestation du coupable, qui a été condamné aujourd’hui à la peine précédemment citée.

 

 

  • Recommandés Pour Vous

  • 1 COMMENTAIRE

    Qu'en pensez vous ?