Photo : parking illicite en Algérie
Photo : parking illicite en Algérie

Le procureur de la République près le tribunal de Kherrata dans la wilaya de Béjaïa a apporté de nouvelles précisions concernant l’agression d’un estivant, il y a quelques jours, par des gardiens d’un parking illicite dans la commune de Souk El Tenine dans la même wilayas.

S’exprimant en conférence de presse hier jeudi, le procureur de la République près le tribunal de Kherrata a indiqué que la victime, répondant au initiales de Z.A et originaire de la wilaya d’El-Oued dans le Sud algérien avait été poignardée à plusieurs reprises par les gardiens d’un parking illicite, après qu’elle ait refusé de payer la somme de 200 Dinars pour stationner son véhicule.

Cinq personnes soupçonnées d’être en lien avec le crime ont été interpellées par les éléments des services de sécurité, a également indiqué le magistrat.

Rappelons que le décès de cet estivant, survenu mardi dernier après presque une semaine dans le coma, a choqué l’opinion publique au niveau national. Une campagne a également été lancée sur les réseaux sociaux pour inciter les citoyens à ne pas céder au chantage des « parkingueurs » et joindre les services de sécurité pour les signaler.