Photo archive/ France : Les algériens dans le top 10 des demandeurs d'asile
Photo archive/ France : Les algériens dans le top 10 des demandeurs d'asile

L’Algérie figure parmi les dix premiers pays pour les premières demandes d’asile en France, malgré la situation sécuritaire stable depuis la fin de la décennie noire. En effet, selon les statistiques rendues publiques par la Direction générale des étrangers en France (DGEF), 1972 algériens ont formulé une première demande d’asile en France en 2016.

 

L’Algérie qui ne figure pas parmi les dix premiers pays demandeurs d’asile en France en 2015, fait son entrée au Top10 en 2016 avec 1972 demandeurs, en se positionnant à la neuvième place, dans une liste de pays rangés par des guerres civiles et des catastrophes naturelles.

L’Algérie est le seul pays maghrébin à apparaître dans la liste des dix premiers pays en matière de premières demandes d’asile en France. Classée neuvième avec 1 972 demandes juste avant la Chine avec 1 854, l’Algérie est devancée par le Bangladesh à la huitième place avec 2276 demandes, la Guinée à la septième place avec 2 336 demandes, la République Démocratique du Congo sixième avec 2 551 demandes, la Syrie cinquième avec 3 615 demandes, Albanie quatrième avec 4 601 demandes, Haïti troisième avec 4 927 demandes, l’Afghanistan deuxième avec 5 646 demandes et le Soudan premier avec 5897 demandes.

|Lire : Nationalité Française : Près d’un demi-million d’Algériens naturalisés depuis 1998

Selon nos sources, les demandes d’asile en France provenant d’algériens sont motivées dans leur majorité par de présumées «menaces de morts qui pèsent sur les demandeurs de la part des islamistes», des «représailles du pouvoir algérien contre les militants Kabyles» et «risques liés à des dettes dans leur pays d’origine».

| Lire : Polémique autour d’un Islamiste algérien demandeur d’asile en Allemagne

Qu'en pensez vous ?