Une histoire insolite est racontée par le journal francophone Le Soir d’Algérie dans son édition d’hier, 03 Aout. Ce sont 650 algériens avec pas moins de 250 véhicules présentés au port d’Alicante pour être embarqués de force à défaut de tout casser.

Ces algériens venus embarquer de force sur les navires de L’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV), n’ont en leur possession ni billets ni réservation, dans une violation collective à toutes les lois et coutumes du transport international.

La direction de L’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs, plus connue sous sa marque commerciale Algérie Ferries, a préféré d’étouffer un scandale avec un écho mondial si la police espagnole intervienne et les médias locaux rapportent l’information, en dépêchant un navire à vide pour les ramener à Mostaganem.

Cet incident insolite a généré six heures de retard «pour les voyageurs devant effectuer le trajet Mostaganem-Barcelone et ceux en attente dans cette ville pour rallier Mostaganem.» rapporte ledit journal.