Règlement de comptes à Marseille: victime algérienne
Règlement de comptes à Marseille: victime algérienne

Un jeune algérien âgé de 28 ans originaire de Constantine, a été tué d’une balle dans la tête, mercredi 17 octobre, dans la ville d’Aix-en-Provence située à 33 kilomètres au nord de Marseille au sud-est de la France. La police française privilégie la thèse d’un règlement de comptes.

Attaqués par deux individus cagoulés et armés de kalachnikovs à bord d’un véhicule, la victime atteinte d’une balle dans la tête a rendu l’âme sur les lieux du crime alors que son ami âgé de 26 ans, a survécu à l’agression et été conduit à l’hôpital.

Les tireurs ont pris la fuite et une voiture été trouvée calcinée à quelques dizaines de kilomètres du lieu du crime. Cependant, les enquêteurs n’ont pas pu déterminer avec certitude le lien avec l’homicide.

La victime s’ajoute à une longue liste de jeunes algériens assassinés dans des opérations de règlements de comptes dans la région marseillaise. Elle serait la 12eme victime algérienne du conflit opposant deux clans familiaux originaires de l’est d’Algérie pour départager le marché du trafic de drogue à Marseille.

Selon des médias français, le conflit rongeant les deux bandes de malfaiteurs a déjà coûté la vie à 18 personnes depuis le début de l’année 2018 contre 14 morts sur l’ensemble de l’année  2017.