France : lourde peine de prison pour un franco-algérien
France : lourde peine de prison pour un franco-algérien

Un franco-algérien, considéré comme un « cadre historique » de l’organisation terroriste Al-Qaïda, a été condamné ce jeudi à une peine de 14 ans d’emprisonnement en France. Naamen Meziche, connu sous le nom de guerre d’Abou Barae, a été condamné pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », rapporte l’AFP.

Emprisonné depuis 2013, l’homme âgé de 47 ans est accusé d’avoir intégré un camp d’entraînement de l’organisation terroriste Al-Qaïda en Afghanistan. L’accusé aurait également combattu dans les rangs de l’organisation terroriste fondée par Oussama Ben Laden et aurait préparé des attentats sur le sol européen.

Lors de son procès qui s’est tenu devant le tribunal des assises de Paris, l’accusé a reconnu s’être rendu en Afghanistan en 2009, expliquant qu’il avait voyagé dans ce pays dans le but de repérer un lieu pour s’y rendre et s’établir avec sa famille. « Je n’ai pas réalisé que cela durerait des mois et des mois » a expliqué l’accusé, qui a dit s’être retrouvé « coincé » en Afghanistan et contraint de s’enrôler dans les rangs d’Al-Qaïda.

De son côté, le parquet a requis l’application de la peine maximale, soit 20 ans d’emprisonnement, à l’encontre de l’accusé. Après délibérations, le tribunal des assises de Paris a prononcé la peine sus-citée.

Avec AFP


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :