Photo : Mohamed Tataï
Photo : Mohamed Tataï

Le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb s’est exprimé sur le cas de l’imam algérien Mohamed Tataï, accusé d’avoir tenu des propos appelant à la haine en France.

Gérard Collomb a ainsi estimé que les propos de Mohammed Tataï, à propos desquels la justice française a ouvert une enquête « incitent effectivement à la haine ».

« J’ai condamné avec la plus grande fermeté des propos qui incitent effectivement à la haine » a ainsi déclaré M.Collomb devant le sénat français. L’imam mis en cause, qui exerce à la mosquée de Toulouse fait l’objet d’une enquête pour un prêche dans lequel il a cité « le combat final » entre juifs et musulmans cité dans l’islam. Ces propos ont été considérés comme un appel à la haine envers les juifs.

Pour rappel, un autre imam algérien du nom d’El Hadi Doudi, qui exerçait dans une mosquée marseillaise a été expulsé vers l’Algérie il y a quelques mois pour des accusations du même type.