Photo : drapeau algérien et drapeau tunisien
Photo : drapeau algérien et drapeau tunisien

Les hôtels et complexes touristiques tunisiens ont décidé d’augmenter leurs tarifs pendant cette saison estivale, ce qui suscite le mécontentement des touristes algériens, qui se rendent chaque année par centaines de milliers dans ce pays voisin.

En effet, selon ce qu’a indiqué le Syndicat national des agences de voyage algériennes (SNAV), les hôtels et complexes touristiques tunisiens ont décidé d’augmenter leurs tarifs de 30%. Cette augmentation a même touché les réservations faites antérieurement en appliquant les anciens tarifs, a également expliqué la même source.

Cette situation a poussé les touristes algériens et les agences de voyages à annuler leurs réservations, explique la même source, qui indique que plusieurs établissements tunisiens seraient même allés jusqu’à afficher clairement leur refus d’accueillir des touristes algériens, expliquant cette mesure par le comportement « indécent » de ces derniers. Cette situation serait due, toujours selon notre source, à la volonté d’accueillir davantage de touristes européens qui sont de retour en Tunisie, après l’avoir désertée pour des raisons de sécurité, notamment depuis l’attaque d’un hôtel en juin 2015 qui avait fait plusieurs dizaines de morts.

À noter que la Tunisie, située aux frontières Est de l’Algérie, est la première destination touristique des citoyens algériens, qui ont été plus de 2 millions à s’y rendre au cours de l’année 2017.