Photo : Kamel Daoud
Photo : Kamel Daoud

La tombe du père de Kamel Daoud a été vandalisée, a annoncé ce vendredi 12 octobre l’écrivain et journaliste sur son compte twitter.

« On vient de détruire la tombe de mon père. Le jour de l’anniversaire de sa mort. Et avec lui d’autres tombes à Mesra, mon village (wilaya de Mostaganem, ndlr) » a écrit l’auteur de Mersault contre-enquête sur le réseau social twitter.

Les raisons de cet acte de vandalisme ainsi que ses auteurs sont pour l’heure inconnus, et l’écrivain ne précise pas s’il y a un lien avec ses idées et prises de position qui font souvent polémique dans les milieux conservateurs en Algérie.

À rappeler que Kamel Daoud avait notamment fait parler de lui en décembre 2014, lorsqu’il avait été ciblé par une fatwa de l’imam salafiste Abdelfettah Hamadache qui l’avait accusé de « faire la guerre à l’Islam » et avait appelé à sa condamnation à mort.