«Mon mari a été enlevé et assassiné par des agents de DRS» accuse la fille du commandant Azzedine
«Mon mari a été enlevé et assassiné par des agents de DRS» accuse la fille du commandant Azzedine

La fille du héro de la guerre de libération algérienne, le commandant Azzedine, accuse des agents des services secrets algériens d’avoir «enlevé et assassiné son mari», dans la soirée du mercredi 22 novembre.

Après la lettre du commandant Azzedine, adressée à la presse nationale, dans laquelle, il alerte l’opinion publique et les hautes autorités sur la disparition de son gendre Hamza Hadjouti «enlevé par un groupe d’hommes qui se sont présentés comme des agents de la police judiciaire». Sa fille Fifi Hadjouti, sort de son silence et accuse des agents du DRS d’avoir «kidnappé et assassiné son époux» dans un témoignage accordé à nos confrères d’AlgériePart.

«Nous avons été interceptés par 20 individus qui se sont présentés comme des agents de la police judiciaire. Un rapt qui s’est effectué sous nos yeux. Au début, ils m’ont rassuré en me faisant croire qu’ils vont uniquement interroger mon mari et il sera libéré rapidement pour me rejoindre à la maison» raconte la Fifi Hadjouti avant d’ajouter que son mari est resté sans signe de vie pendant 48 et c’est grâce à la géolocalisation de son téléphone qu’ils ont appris «qu’il se trouvait dans les locaux de la caserne Antar du DRS».

Convoquée avec sa famille par la brigade de gendarmerie de Bab-Djedid à Alger, Samedi après-midi, elle apprend que son mari «a été assassiné d’une balle dans le ventre et sa dépouille se trouve à la morgue de l’hôpital Mustapha. Le tribunal de Blida a même délivré un constat de décès et un permis d’inhumer (…) Lorsque j’ai accusé les gendarmes d’avoir tué mon mari, ils m’ont rétorqué qu’il avait été détenu par le DRS à Antar. Et lorsqu’il a été blessé, il a été transféré à l’hôpital militaire de Blida. Mais son état s’est gravement détérioré et il finira par décéder. Sa dépouille a été par la suite transférée à Mustapha-Bacha» a t-elle témoigné.

L’épouse de la victime accuse les agents de DRS et réclame justice «Il a été kidnappé par des éléments du DRS. Je demande que les personnes qui ont organisé son enlèvement rendent des comptes et soient punis» tance t-elle.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :

7 Commentaires

  1. A mon avis, le DRS aurait dû d’abord récupérer l’argent et après le mettre au clou, car un voleur, normalement, on lui coupe la main droite et s’il récidive la main gauche – si on devait appliquer la charia, je pense qu’un éventuel voleur réfléchirait par deux fois avant de voler, sachant qu’il risque de se faire couper les membres.

Qu'en pensez vous ?