Vacances de 18 jours et Bac de 5 jours : Les arguments tardifs de Benghebrit
Vacances de 18 jours et Bac de 5 jours : Les arguments tardifs de Benghebrit

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a déclaré, aujourd’hui, que «le fait d’abandonner certaines décisions n’est pas une chose négative.»

Dans une allocution à l’ouverture d’une rencontre avec les partenaires sociaux (syndicats, associations et parents d’élèves) au siège du ministère, Mme Benghebrit a rappelé que son département ministériel avait une vision prospective et non le contraire comme tentent de véhiculer certains discours.

Mme Benghebrit avait abandonné l’année écoulée l’agenda du baccalauréat qui se déroulera sur cinq jours au lieu de trois, la durée des vacances d’hiver qui sont passées de 10 à 18 jours selon le vœu des élèves.

Elle a estimé que «la société a le droit d’être informée sur tout ce qui a trait au secteur. Le nombre de questions posés par les membres du parlement est de 205 questions.»

Evoquant l’agenda de la rencontre, Mme Benghebrit a précisé que ce dernier comportait plusieurs questions dont l’évaluation du premier trimestre, la préparation du deuxième et les préparatifs en prévision de l’année scolaire 2017-2018.

La situation des personnels et tous les aspects liés aux concours de recrutement et stages de formation notamment les programmes éducatifs et stratégiques nationaux pour le traitement pédagogique sont également au menu de cette rencontre.

A cette occasion, Mme Benghebrit a insisté sur l’importance du dialogue tant avec les syndicats, les associations, les parents d’élèves qu’avec les élus du peuple.

 

  • Recommandations

  • Qu'en pensez vous ?