Tlemcen : un hôtel interdit aux femmes de se baigner en burkini
Tlemcen : un hôtel interdit aux femmes de se baigner en burkini

Une polémique enfle en Algérie après que les responsables d’un hôtel aient émis une note interdisant aux femmes de se baigner en burkini, hidjab ou tout autre vêtement non reconnu comme un habit de baignade.

En effet, les responsables de l’hôtel « la Renaissance » de Tlemcen, l’un des plus prestigieux du pays, ont émis une note interdisant aux clientes de l’établissement de se baigner en burkini dans la piscine de l’hôtel. Cette note, qui est pourtant affichée dans cet hôtel depuis longtemps, a soulevé une vaste polémique après qu’un couple d’immigrés aient été sanctionnés pour n’avoir pas respecté cette disposition il y a quelques jours, a-t-on appris de sources locales.

Plusieurs appels aux responsables du somptueux hôtel de suspendre cette décision ont été lancés, toutefois, ceux-ci refusent de céder aux pressions et campent sur leur position. À noter que ce n’est pas la première fois que ce genre de polémique éclate dans le pays, où les tirs croisés entre les partisans du burkini et ceux du bikini sont devenus presque coutume durant la saison estivale depuis quelques années.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :

4 Commentaires

  1. Libre à eux puisqu’ils préfère utiliser cette hôtel comme hôtel de passe, pour se faire plus de fric, maintenant ils veulent exposer les corps des femmes aux clients du dit hôtel .

Qu'en pensez vous ?