Une vaste polémique a éclaté sur les réseaux sociaux suite à des propos jugés « discriminatoires » lancés par le Pr. Mohamed Saïdi, doyen de l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) de Bab Ezzouar (Alger).

S’exprimant sur les mauvaises statistiques de son université dans les classement mondiaux, le doyen de l’USTHB a ainsi déclaré qu’ « il y a des étudiants, principalement ceux qui viennent des wilayas de l’intérieur et du Sud du pays, qui ne sont même pas habitués à entendre parler en langue française » ajoutant que ceux-ci « obtenaient de mauvais résultats » quand ils faisaient leurs études dans la langue de Molière.

Ces propos ont soulevé une vaste polémique parmi les internautes, qui estiment qu’ils sont « discriminatoires » à l’égard des étudiants issus des wilayas de l’intérieur et du Sud du pays.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :

3 Commentaires

Qu'en pensez vous ?