Photo archive : Hervé Renard
Photo archive : Hervé Renard

Après l’échec des négociations avec l’ancien sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, la Fédération algérienne de football (FAF) s’est tournée vers le sélectionneur du Maroc, le français Hervé Renard.

En effet, selon une source proche de la FAF, le premier responsable du football algérien,  Kheïreddine Zetchi a décidé de réactiver la piste menant au technicien français. Lié au Maroc par un contrat qui court jusqu’en 2022, Hervé Renard devrait rencontrer le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) Fouzi Lakdjaa cette semaine, pour essayer de trouver un accord concernant son départ.

Selon la même source, Kheïreddine Zetchi qui a rencontré l’agent d’Hervé Renard, il y a quelques jours en France s’est engagé à payer la moitié de la clause libératoire du technicien français, dans le cas où il décide de manière unilatérale à quitter le Maroc.

En ce qui concerne l’aspect financier, la même source a confirmé que ce ne serait pas un obstacle puisque le montant que touche actuellement le sélectionneur marocain (environ 55 mille euros par mois) est à la portée de la FAF.