Les arbitres du football algérien souvent accusés de corruption font encore parler d’eux. Dans un documentaire publié ce mercredi, la chaîne de télévision britannique « BBC » a révélé comment l’argent décide des scores des matches de football en Algérie. 

C’est une enquête d’infiltration qui révèle comment il est simple de contacter un arbitre pour truquer un match de la Ligue 1 et 2 algérienne. Une dizaine d’arbitres et d’officiels, dont les noms n’ont pas été dévoilés, prennent de l’argent avant les matches, des sommes allant jusqu’à des milliers de dollars américains, influençant ainsi sur les scores des matches de football.

Le média britannique a même dévoilé les sommes déboursées pour bénéficier de «l’aide» des arbitres notamment lors des matches décisifs, joués en fin de saison. Certains arbitres algériens demandent ainsi des sommes faramineuses allant jusqu’à 68 000 dollars pour une victoire et 8 000 jusqu’à 17 000 dollars pour un penalty, précise la chaîne britannique.

Le nouveau président de Ligue de Football professionnel (LFP), Abdelkrim Medouar, a affirmé il y a quelque jours que les arbitres corrompus sont connus. «Ce sont toujours les mêmes arbitres qui commettent des erreurs dans les matches de championnat sans qu’ils ne soient inquiétés. Ils ne sont pas sanctionnés et continuent d’officier» a-t-il déclaré.

De son coté, la Fédération algérienne de Football (FAF) ne compte pas rester les bras croisés face aux scandales à répétition de matchs truqués en Algérie. Le président de l’instance fédérale, Kheireddine Zetchi, a rappelé que nettoyer le football local «constitue l’une des priorités de l’équipe en place actuellement».