À l’issue de la défaite concédée hier devant le Cap Vert ( 2-3) , la deuxième de suite après celle face à l’Iran ( 2-1) , le sélectionneur national, Rabah Madjer a refusé de quitter son poste, laissant entendre devant les journalistes que seule la Fédération algérienne de football a le pouvoir de le faire partir. 

«Je suis en poste et je refuse de démissionner. Maintenant, si la Fédération décide de prononcer mon départ, je suis disposé à en discuter autour d’une table» a déclaré Rabah Madjer en conférence de presse d’après-match.

Rabah Madjer a également indiqué que par «respect à l’Algérie» et «pour l’intérêt de l’équipe nationale» il ne quittera pas son poste de sélectionneur, affirmant que «Si je démissionne je laisserai l’équipe nationale dans une situation catastrophique. C’est pour cette raison que je ne vais pas démissionner» a-t-il ajouté.

Après des résultats plus que décevants aux yeux des supporters algériens, Rabah Madjer est loin de faire l’unanimité, et sa place sur le banc de la sélection nationale est même remise en question.