JSK : des problèmes et un avenir en danger
JSK : des problèmes et un avenir en danger

La JSK, sextuple champion d’Afrique et club le plus titré en Algérie, vit des moments difficiles, avec des problèmes qui s’accumulent et ne trouvent pas de solution depuis plusieurs années. Un constat sombre qui met en danger l’avenir du club phare du Djurdjura.

En plus de la piètre 9e place occupée au classement du championnat de la Ligue 1 Mobilis, la JS Kabylie est en effet prise en otage par de nombreux problèmes internes et ce, à commencer par l’affaire Hannachi et le bras de fer entre l’entraîneur Aït Djoudi et l’attaquant camerounais Steve Ekedi.

Pour revenir aux faits, hier mercredi, le tribunal administratif de Tizi Ouzou a rendu son verdict concernant l’affaire opposant l’ancien président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, aux actionnaires de la SSPA-JSK. Pour rappel, les membres de celle-ci, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue le 7 août dernier, avaient retiré leur confiance à Hannachi avant- de prendre en main les affaires du club kabyle. Piqué au vif, Hannachi a immédiatement saisi la justice en estimant, que sa destitution n’était pas réglementaire. Malheureusement pour lui, le tribunal de Tizi-Ouzou a confirmé la décision des actionnaires. Aux dernières informations, l’infatigable Hannachi entend faire appel dès le début de semaine. Les actionnaires quant à eux, restent très sereins concernant cette affaire.

Le courant ne passe plus entre Aït Djoudi et certains joueurs : 

Par ailleurs et dans un autre registre, l’entraîneur Azzeddine Aït Djoud a surpris de nombreux supporters de la JSK en annonçant la liste des 18 joueurs qui seront concernés par le prochain match de championnat face à l’USM Alger à Bologhine (demain vendredi à 17h00). Une liste qui ne comprend pas le défenseur axial, Fayçal Abdat et l’attaquant Adil Djabout, en plus de l’attaquant camerounais Steve Ekedi. D’après certaines sources proches du staff technique, le premier cité aurait refusé de jouer dans un autre poste tandis que le second, n’a pas été convoqué pour des raisons technico-tactique. Pour Ekedi, les choses sont claires, Aït Djoudi ne le veut plus dans son effectif même si l’entraîneur des Canaris, ne l’a pas encore officiellement déclaré.

Le coach insiste sur un bon résultat face l’USMA : 

La page de la défaite à Tizi face au CS Constantine tournée, la JSK enchaînera demain vendredi avec un court mais périlleux déplacement à Alger pour affronter  l’USMA à Bologhine dans le cadre de la 14e journée du championnat. En entraîneur averti, Aït Djoudi a beaucoup axé son travail sur le plan psychologique, connaissant son importance dans ce genre de confrontations, surtout au lendemain d’un revers à domicile. Le coach kabyle a même exigé un bon résultat à Bologhine malgré la difficulté de la tâche contre une équipe qui revient en force en ces derniers jours. Une autre contre-performance va très certainement envenimer le climat au sein de la maison de la JSK.

Mounir Ben.    


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :

1 COMMENTAIRE

Qu'en pensez vous ?