JSK : le retour de Mohand Cherif Hannachi ?
JSK : le retour de Mohand Cherif Hannachi ?

Quelques jours seulement après sa destitution, le spectre de Mohand Cherif Hannachi, qui a passé 24 ans à la tête de la JSK, plane toujours sur le club phare du Djurdjura, faisant craindre aux supporters un retournement de situation et un retour du « big boss » à la tête du club le plus titré en Algérie.

La raison de ces craintes puise son origine dans une déclaration de Malik Azlef, actuel président par intérim de la JSK, qui avait affirmé au lendemain de la destitution de Hannachi que ce dernier « il restera un président d’honneur » pour les canaris.  « Nul n’est ingrat à ce qu’a donné Hannachi à la JSK, en tant qu’ancien joueur, dirigeant et aussi président de club pendant plusieurs années. Tout le monde lui reconnaît son attachement au club. Il lui a sacrifié toute sa vie et il restera un président d’honneur. » a affirmé Malik Azlef.

Pour les supporters, cette déclaration fait office d’annonce du retour de Hannachi à la tête de la JSK, d’autant plus que le désormais ex-président des canaris a habitué l’opinion publique à des sorties de ce type. Sur les réseaux sociaux, la déclaration s’est répandue comme une traînée de poudre et soulève les craintes des supporters, « On ne veut aucune trace de lui à la JSK » commente ainsi un internaute. Le même sentiment de crainte est également exprimé par certains anciens joueurs de la JSK, à l’instar notamment de Djamel Menad, ancien footballeur international et champion d’Afrique avec la sélection algérienne en 1990, qui déclare « je ne croirai au départ de Hannachi qu’à l’ouverture effective du capital ».

Ces craintes d’un retour du président déchu sont-elle donc fondées ou s’agit-il d’une simple psychose alimentée par les précédentes sorties auxquelles l’ancien président controversé est habitué ?. Affaire à suivre…

Qu'en pensez vous ?