Photo : drapeaux des cinq pays de l'UMA
Photo : drapeaux des cinq pays de l'UMA

L’ancien ministre tunisien des affaires étrangères et actuel secrétaire général de l’Union du maghreb arabe (UMA), Taïeb Baccouche a adressé des messages aux dirigeants des cinq pays de cet espace géographique, en les incitant à « se coordonner entre eux » pour présenter un dossier commun pour l’organisation de la coupe du monde 2030.

Cette démarche vient à la suite de l’échec du Maroc à gagner l’organisation du mondial 2026 face au trio USA-Canada-Mexique. Le secrétaire général de l’UMA, Taïeb Baccouche a ainsi appelé les chefs d’États libyen, tunisien, algérien, marocain et mauritanien à « se coordonner entre eux afin de présenter une candidature maghrébine commune pour organiser la Coupe du Monde 2030 ».

Taïeb Baccouche, qui pense qu’une candidature commune des cinq pays de l’UMA sera capable de concurrencer le dossier Argentine-Uruguay-Paraguay pour le mondial 2030, a ainsi appelé à « tirer les enseignements nécessaires de l’expérience du Maroc, qui a bénéficié du soutien de tous les pays du Maghreb et de l’enthousiasme des populations du grand Maghreb pour l’initiative prise par le royaume de présenter une candidature maghrébine pour le Mondial 2030 ». « La FIFA fait prévaloir, désormais, les candidatures communes sur celles individuelles et que les prochains dossiers seront tous présentés en commun » a également fait remarquer le secrétaire général de l’UMA.

À noter que l’idée d’une candidature commune pour l’organisation du mondial a été proposée par le Maroc, suite à l’échec de son dossier pour organiser le mondial 2026 qui a été attribué au trio USA-Canada-Mexique, l’Algérie s’est également montrée favorable par rapport à une telle initiative.