L’ancien joueur et actuel sélectionneur national, Rabah Madjer, a reconnu lors d’une conférence de presse animée ce mercredi que la sélection nationale de football s’était volontairement inclinée devant le Nigéria lors de la finale de la coupe d’Afrique des nations (CAN) en 1980.

L’ancienne légende du football algérien a ainsi annoncé devant la presse ce mercredi que lui et ses coéquipiers avaient volontairement décidé de perdre la finale de la CAN 1980 devant la sélection nigériane, lors du match qui a opposé les deux équipes le 22 mars 1980 au Lagos national stadium dans la capitale nigériane (3-0 en faveur du Nigéria).

« À l’époque, on était obligés de perdre ce match face au Nigéria » a déclaré Rabah Madjer, qui ajoute « même si on avait une équipe exceptionnelle, on a joué devant 100.000 spectateurs,devant le président de la république (du Nigéria, ndlr). On s’est dit que la seule solution était de perdre la finale ».

À noter que l’Équipe nationale de football n’a remporté la coupe d’Afrique des nations qu’une seule fois, en 1990, lorsque la compétition a été organisée en Algérie. Par ailleurs, elle n’a joué que deux finales, en 1980 au Nigéria et en 1990 en Algérie.