Arrivée des dépouilles des deux algériens tués dans l'attentat. PH/Dr
Arrivée des dépouilles des deux algériens tués dans l'attentat. PH/Dr

Les dépouilles des deux victimes algériennes décédées dimanche dernier suite à l’attentat terroriste perpétré au Centre culturel islamique de Québec ont été rapatriées samedi matin en Algérie en présence de leurs familles et proches.

Les deux victimes sont Abdelkrim Hassane, né le 20 mai 1975 à Alger et Khaled Belkacemi né le 18 janvier 1957 à El Harrach. La fatiha du Saint Coran a été lue à la mémoire des deux victimes. Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassan Rabehi, présent à l’accueil des cercueils à l’aéroport Houari-Boumediene (Alger), a indiqué que « les autorités algériennes ont pris toutes les dispositions nécessaires pour le rapatriement des dépouilles, et ce en coordination avec notre représentation diplomatique ainsi qu’avec les autorités canadiennes ».

Appelant la communauté algérienne établie à l’étranger, à « davantage de vigilance et à un surcroît de solidarité », M. Rabehi a relevé la « solidarité sincère » exprimée par cette même communauté dans ces circonstances, estimant que cette expression « renforce la place de notre communauté vivant loin du pays et à consolider ses liens et son attachement avec l’Algérie ».

« Nous exprimons aussi notre condamnation forte du terrorisme et nous appelons la communauté internationale à plus de solidarité dans la lutte contre le phénomène du terrorisme, contre l’islamophobie, et à réunir les conditions d’une co-existence entre les peuples et les civilisations pour le bien de toute l’humanité ». L’enterrement du défunt Abdelkrim Hassane aura lieu samedi à Staouéli et celui de Khaled Belkacemi aura lieu le même jour à El Harrach, a-t-on appris auprès de leurs familles.

Kahina Ouhocine 

Qu'en pensez vous ?