Air Algérie: Quel pouvoir pour Alleche?
Air Algérie: Quel pouvoir pour Alleche?

Le Directeur général par intérim d’Air Algérie, Bakhouche Alleche, prône la nécessité d’instaurer un dialogue franc, sincère et continu.

«Il faut instaurer un dialogue franc, sincère et continu pour essayer de travailler dans un climat serein, puis tracer une feuille de route avec les partenaires sociaux afin d’éviter au maximum les perturbations que peut vivre une entreprise», a souligné Bakhouche Alleche qui a été désigné directeur général par intérim d’Air Algérie en remplacement de Mohamed Abdou Bouderbala appelé à d’autres fonctions.

M Alleche fait savoir qu’il procédera d’abord à une évaluation du Plan opérationnel à moyen terme (PMTE) 2013-2017 de cette compagnie publique, en cours d’exécution, pour lui permettre de «voir d’abord ce qui a été réalisé dans ce plan, et voir par la suite comment procéder selon l’avancement des différents dossiers».

Selon lui, il y aura prochainement une rencontre avec le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemâa Talai, ainsi qu’avec les cadres de l’entreprise «pour tracer la feuille de route d’orientation générale».

Cette feuille de route prendra en compte «les objectifs des pouvoirs publics et les recommandations des cadres de l’entreprise», et qui sera appliquée par la nouvelle direction «pour le redressement de l’entreprise».

Il a ajouté dans ce sens qu’avec la collaboration de tous les travailleurs d’Air Algérie, il «ne ménagera aucun effort» pour honorer la confiance des pouvoirs public et «apporter un plus» à cette compagnie.

En plus de la désignation de M. Alleche au poste de Directeur général par intérim, le conseil d’administration d’Air Algérie a également élu son nouveau président en la personne d’Achour Abboud, membre de ce conseil et P-DG de la Banque nationale d’Algérie (BNA).

M Alleche a été installé à ce poste à l’issue d’une session extraordinaire de l’Assemblée générale d’Air Algérie, qui a été présidée par M Talai, en présence du ministre des Finances, Hadji Baba Ammi, et d’un représentant du ministère de l’Industrie et des Mines.

Bakhouche Alleche a occupé plusieurs fonctions à Air Algérie durant plus d’une quarantaine d’années.

Il avait commencé sa carrière en 1975 au sein de cette compagnie aérienne comme pilote puis commandant de bord, et y a également exercé notamment comme instructeur de pilotes, directeur-adjoint de la formation, directeur des opérations aériennes, directeur de la division exploitation et adjoint du P-DG d’Air Algérie.

Qu'en pensez vous ?