Assassinat de l’ambassadeur Russe en Turquie: Un acte terroriste selon Moscou
Assassinat de l’ambassadeur Russe en Turquie: Un acte terroriste selon Moscou

 

Que s’est-il passé ? Dans un premier temps, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a confirmé que le diplomate était blessé.

Mais l’ambassadeur a succombé à ses blessures, a-t-elle ensuite annoncé. Avant d’ajouter: «Il s’agit d’un acte terroriste.»

«On meurt à Alep, vous mourez ici». Le policier, identifié par le maire d’Ankara, en Turquie, criait «Allah Akbar !».

Andreï Karlov, ambassadeur de Russie en Turquie, a été mortellement blessé par balles, alors qu’il visitait une exposition d’art dans la capitale. L’assaillant a été neutralisé par les forces de sécurité, après qu’il aurait évoqué une vengeance pour la ville syrienne d’Alep.

L’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a rendu l’âme. Immédiatement, Moscou a dénoncé un acte terroriste.

Selon des médias turcs, trois autres personnes auraient par ailleurs été blessées dans cette attaque.

Né en 1954, Andreï Karlov avait été nommé à son poste en juillet 2013. Il visitait une exposition d’art lorsqu’il a été ciblé.

Une vidéo de l’assassinat, non authentifiée, circule sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci, on peut voir et entendre l’assaillant, un doigt levé vers le ciel, tenir ces propos en turc : «Dieu est grand, n’oubliez pas Alep. Ceci est notre vengeance! On meurt à Alep, vous mourez ici.»

D’après le maire d’Ankara, Melih Gökçek, le tueur présumé de l’ambassadeur serait un policier.

Cette affirmation est également relayée par le quotidien pro-gouvernemental Yeni Safak, qui identifie le tireur présumé comme un membre des forces anti-émeutes.

Cet attentat survient à un moment où les relations entre la Turquie et la Russie connaissent une embellie, depuis plusieurs mois. Les deux pays avaient connus une grave crise diplomatique en novembre 2015, née de la destruction d’un avion militaire russe, par l’aviation turque, au-dessus de la frontière syro-turque.

 

Qu'en pensez vous ?