France: La menace terroriste «très élevée» au Noël
France: La menace terroriste «très élevée» au Noël

 

La menace terroriste «reste très élevée» en France, mais il n’y a «pas d’éléments formels» sur une menace pour Noël, même s’il y a «un risque», a estimé le directeur général de la police nationale (DGPN), Jean-Marc Falcone.

Dans un entretien au Journal du Dimanche, il a indiqué que «nos services de renseignement analysent quotidiennement l’état de la menace. Depuis plusieurs mois, celle-ci reste très élevée, en France comme dans les pays européens qui participent à la coalition (contre l’organisation terroriste autoproclamée Etat islamique).

Après l’expérience, hélas, de l’attentat de Nice (NDLR: le 14 juillet 2016 dans le sud de la France), l’attaque de Berlin nous confirme qu’il faut mettre en place un dispositif de sécurité de haute intensité, à la fois actif et passif, sur les grands rassemblements».

«Pour les messes de Noël les plus fréquentées, identifiées dans certaines grandes villes, nous aurons non seulement une présence policière, mais une capacité de riposte quasi immédiate», assure le DGPN.

Interrogé sur la coopération avec les services allemands après l’attentat de Berlin, M Falcone a déclaré que les enquêteurs français travaillent «quotidiennement avec les services allemands et désormais italiens».

 

 

Qu'en pensez vous ?