Erreurs médicales en Algérie: Un massacre !
Erreurs médicales en Algérie: Un massacre !

 

L’aveu émane du président du Conseil national de l’Ordre des médecins, Mohamed Berkani Bekkat : 200 affaires liées aux erreurs médicales ont été enregistrées en deux ans.

Un vrai massacre au vu du nombre des erreurs non déclarées et non reconnues officiellement par cette instance.

Affirmant que la nouvelle loi sur la santé était porteuse d’une vision future sur la réforme du secteur de la santé qui connait une situation «catastrophique».

Concernant les plaintes de patients victimes d’erreurs médicales, seulement 10% étaient recevables devant les tribunaux.

Concernant l’article 40 du projet de loi sur la santé, Dr Bekkat a imputé la majorité des erreurs médicales au manque de moyens au niveau des établissements hospitaliers public et privé, rappelant la présentation des médecins auteurs de ces erreurs devant des conseils de discipline.

Il a estimé nécessaire de faire la distinction entre faute et erreur médicales, ajoutant que «la responsabilité individuelle du médecin est définie par la loi et l’expertise».

A ce propos, la commission de la santé de l’Assemblée populaire nationale (APN) se réunira le 19 janvier en cours pour examiner le projet de loi sur la santé et le soumettre au vote des membres du parlement.

Tarik Lamara

Qu'en pensez vous ?