Violence à l’université de Ben Aknoun: Scandaleux!
Violence à l’université de Ben Aknoun: Scandaleux!

Les enseignants, tous membres du Conseil national des enseignants du supérieur (CNES), ont fait l’objet, ce matin, d’une rare violence à Ben Aknoun.

Selon le site TSA (Tout sur l’Algérie), ces enseignants ont été violentés par un groupe d’étudiants à la faculté des sciences politique et de l’information, relevant de l’Université Alger 3.

Cela s’est passé, selon la même source, au moment où ces enseignants organisaient une Assemblée générale (AG) pour installer un bureau du CNES.

TSA qui cite Louisa Aït Hamadouche, une enseignante d’un rare talent, révèle qu’un groupe de jeunes a envahi brusquement la salle.

Un enseignant a même été blessé lors de cette attaque violente. Selon Louisa Aït Hamadouche, citée par TSA, les assaillants «nous ont dit qu’on n’avait pas le droit d’installer un bureau du CNES) vu qu’il existe déjà».

Selon Louisa Ait Hamadouche, les agresseurs, des étudiants pas inscrits dans cette faculté, ont quitté les lieux paisiblement.

Les enseignants de la faculté des sciences politiques et de l’information tiendront, dimanche prochain, une assemblée générale pour discuter des actions à entreprendre, selon la même source.

 

Qu'en pensez vous ?